23/09/2018

Émir El Sana et Cheikh Mutuel! Quand le mensonge avéré et reconnu côtoie le silence coupable!

Certains s’évertuent de manière quasi monomaniaque à dénoncer le mensonge reconnu d’un certain politicien sans attendre les décisions de justice! 

Qui s’émeut du silence, lui déjà coupable, de toutes ces politiciennes et politiciens qui perçoivent des revenus confortables de leurs participations aux conseils d’administrations (quand ils.elles ne sont directement salarié.e.s de leur lobbyistes-sponsors) ou de présences dans des pseudo-séminaires richement rétribués! 

À l’époque, en 2010 à Berne, j’ai déposé sans succès une initiative parlementaire pour exiger non seulement la liste des liens d’intérêts mais les sommes engrangées pour parfois voter selon le diktat du sponsor! Je me suis vite aperçu que les vrais lobbyistes étaient les élu.e.s siégeant dans le Parlement et que les pseudo-lobbyistes qui gravitent dans les couloirs et autres espaces des pas-perdus n’étaient là que pour faire croire au bon peuple que les élu.e.s dans la salle avaient encore leur liberté de vote!

Genève vit des moments difficiles, mais que celles et ceux qui vocifèrent contre un certain politique aient le courage de réclamer enfin une vraie transparence sur les multiples  «cadeaux» répétés que sont le financement de nombreux élu.e.s par des sponsors-lobbyistes bien suisses qui n’ont rien à envier à l’Émir El Sana et au Cheikh Mutuel, sans oublier les pharmas et les lobbys du sucre, de la cigarette et de la vente d’armes!

Exigeons de toutes et tous nos élu.e.s une transparence de leurs revenus et de leur déclaration fiscale! 

Jean-Charles Rielle, député, ancien conseiller national et ancien Président du Conseil municipal de la Ville de Genève

Annexes

Initiative parlementaire Rielle Pour une transparence des revenus, indemnités et autres avantages des parlementaires fédéraux. 18 mars 2010.

20minutes 20 août 2010

Blog TDG 6 avril 2013

Le Matin 20 avril 2013

 

 

07:58 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.