• Meilleurs Voeux 2020 !

    Meilleurs Vœux 2020 !

    À l’aube d’une nouvelle année, 30 ans de militantisme et plus de 20 ans de mandats d’élu me permettent de mesurer un certain chemin parcouru !
     
    Je ne veux désormais retenir que cet engagement inlassable et presque sans faille pour nos combats et autres valeurs, ainsi que pour certaines et certains camarades élus, parfois devenus de vrais amis !
     
    La satisfaction réside dans ce travail collectif avec presque l’ensemble des camarades et autres collègues ! L’émotion, source de joie ou de déception en fonction du résultat recherché, réside dans ces soirs de votations ou d’élections, après une campagne harassante, au service de nos valeurs, ou des personnes élues qui se sont engagées à les représenter !
     
    Partager une victoire des idées ou des personnes, ensemble, au même instant, restera source de grande satisfaction, même si parfois certaines et certains manquent à l’appel, vacances ou autres destins obligent !
     
    Et puis il y’a la reconnaissance, pas celle des postes promis, mais plutôt la complicité dans le travail accompli, et il y a aussi l’oubli incompréhensible mais tellement humain, de tous ces instants de mobilisation pour l’autre, sur la devise bien connue quoique guerrière « Servir et disparaître! ».
     
    Aucune demande de soutien inconditionnel à des trajectoires tellement différentes, mais simplement un « comment vas-tu?» en résonance à des combats communs ! La solitude du pouvoir, bien qu’entouré de sa cour et des siens, empêche-t-il une telle démarche?
     
    Permettez-moi de paraphraser le titre « À Dieu, enfant chéri! », d’une lettre adressée par ma mère, il y a 50 ans, à l’orée de son suicide (elle avait 49 ans et j’en avais 17), par « À Dieu, camarade! », préférant confier ainsi la responsabilité de la relation de camaraderie voire d’Amitié, et en fonction de sa croyance, à l’Être supérieur plutôt qu’à l’individu !
     
    À 67 ans, 50 ans plus tard, je désire m’adresser à vous, camarades, collègues, ami.e.s connu.e.s ou inconnu.e.s [comme aimait le dire, lors de ses discours officiels, un grand Homme d’Etat qui m’avait fait professionnellement confiance, Guy-Olivier Segond, et qui par ailleurs avait su s’entourer des conseils d’un remarquable chef de cabinet, le camarade Albert Rodrik],
     
    en vous souhaitant une
    Belle et Heureuse Année 2020 !
     
    Genève, le 31 décembre 2019
    Jean-Charles Rielle, député